Apparition irréelle
Dans la nuit
Noire
Sous la lumière
D'un réverbère.

Visage noyé
Sous une pluie
De rage
Balayé par le ballet
Incessant des essuies-glaces
Crissant contre la vitre
Et gommant
d'un coup de baguette
Magique
Des traits imparfaits.

Elle attend
Vibrant au rythme
des éclairs
Sursautant
Sous les coups
De tonnerre.

La tempête s'éloigne
Apaisie
Elle marche
Sous le parapluie
Sereine
Vers le passant
Que je suis
L'Amant
Qu'elle rêve.

J'ai fui
Les méandres
D'une vie
Sillonnée
De défaîtes.

Elle hésite
Son regard
Limpide
Pénétrant
Les abysses
De ma pensée.

De cet instant
Fugace
Je l'ai trouvée
Désirable.

Me dépasse
Sans s'arrêter
Puis s'abime
Sous les foudres
D'un orage
Sans éclat.

Rendez-vous manqué.

VIVIANE COZAR